La chaîne de production d’un site web

- un commentaire

Cette infographie représente parfaitement les étapes de la création d’un projet web quelque soit son type (corporate, e-commerce, portail…)
Piloté par un chef de projet la création d’un site mobilise les équipes de l’agence web mais aussi le client qui est très impliqué dans le projet.

Quelques informations complémentaires étape par étape :

  • 1ère rencontre : validation des spécificités projet selon le cahier des charges client, réponse et conseils, validation du budget, compréhension projet, faisabilité…
  • Réflexion et analyse -> maquettage : réalisation des wireframes, établissement du planning de production (diagramme de Gantt, ou réseau Pert), stratégie globale, recommandations, réalisation de cahier des charges en fonction des particularités projet, mise en place d’un outil de gestion de projet collaboratif…
  • Charte rédactionnelle : Formation, intégration des contenus, charte éditoriale, méthodologie, recommandation SEO…
  • Création graphique : Design des pages principales du site, validation fonctionnelle, ergonomie, facteur conversion…
  • Intégration et développement : Méthode agile ou Scrum, utilisation d’un CMS (Prestashop, Drupal, WordPress…), développements spécifiques, interfaces communicantes (ERP, PGI, CRM, Solution métier…), mise en place serveur, tests, débogage, recettage…
  • Mise en ligne : Déclarations, SEO, suivi, tests en production, ajustements…

Source : http://loichay.tumblr.com

 

One thought on “La chaîne de production d’un site web”

  1. Pierre dit :

    Merci pour cette infographie, elle est pertinente et réaliste ! 😉

    Même si sur de gros projets le cycle est parfois plus long avec de nombreuses itérations sur certains points. Et ne parlons pas du client qui change d’avis au milieux du projet ou qui espère que l’ajout d’une fonction est super simple (alors que ça demande plusieurs jours / homme).
    Que dire du client qui pense que son agence/SSII doit avoir compris tout ce qu’il a dans sa tête et avoir deviné que ses pages devaient être imprimé en mode « pixel perfect » sans l’avoir jamais précisé au départ.

    Je vais diffuser l’article autour de moi.

    Bonne continuation,
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *